Rechercher dans ce blog

Comment planter et entretenir son cerisier ?

Le cerisier (Prunus cerasus) est un arbre fruitier dit « à noyaux » de la famille des rosacées. Il apprécie les zones dégagées et ensoleillées à l’abri des vents froids afin d’éviter le gel tardif sur sa floraison qui peut être totalement détruite en dessous de -2°. Le cerisier peut atteindre une hauteur de 6 à 10 mètres selon la forme, la taille appliquée et la variété. Pour pouvoir espérer une floraison et une fructification abondante, il est important de bien choisir la variété mais également la zone de plantation et le type de sol de son cerisier.


Comment choisir son cerisier ?

Le cerisier est très rustique et peut s’adapter dans toutes régions. Le choix de la variété va se faire selon la région de plantation. Il faudra privilégier des variétés précoces comme Bigarreau Hâtif Delbard® ou Bigarreau Burlat pour une installation au sud et des variétés plus tardives comme BigarreauSunburst, Stark Gold ou Hedelfingen pour une installation plus au nord. 



Comment planter son cerisier ?

La zone de plantation sera déterminée en fonction du type de sol et de l’orientation. Le cerisier doit être planté dans un sol bien travaillé, relativement drainant et bien ensoleillé comme la plupart des fruitiers à noyau.

Il est important de connaitre son sol avant la plantation afin de savoir si la terre retient l’humidité ou non. Si c’est le cas, un ajout de terreau et de graviers seront nécessaires et un travail de votre sol devra être effectué régulièrement. Une terre calcaire ou caillouteuse lui conviendra parfaitement. Il faudra également s’assurer que votre cerisier ne soit pas exposé aux vents froids.

Nous vous conseillons, une fois la plantation du cerisier effectuée selon nos recommandations (voir notice de plantation dans votre colis) d’effectuer une taille courte pour favoriser l’enracinement.

Comment entretenir son cerisier ?

Pour faciliter une bonne reprise de végétation, les cerisiers en racines nues doivent être taillés sévèrement à la plantation : veiller à ne conserver que 3 à 5 branches ; les raccourcir au-dessus du 5ᵉ ou 6ᵉ œil compté depuis le point de naissance de chacune d’elles, ce qui correspond habituellement à une longueur restante de 20 à 30 cm.

Il est par ailleurs conseillé pour les scions de rabattre la tige de 70 à 90 cm du sol. Conserver 3 à 5 branches puis les tailler à 4 ou 5 yeux. Ces branches deviendront vos charpentières.

Arroser copieusement 15 à 20 litres d’eau. Au printemps et en été, cet arrosage devra être suivi en fonction des conditions climatiques (1 à 2 fois par semaine)

CONVERSATION

Retour
en haut