Rôle du porte-greffe pour fruitiers : gage de qualité



Les portes greffes sont nécessaires dès qu’il est question de multiplier des arbres fruitiers, mais aussi pour maitriser au mieux leur résistance ou leur tolérance aux maladies et différents parasites.

Le semis de vos noyaux ou de vos pépins de fruits, que vous trouvez souvent à la base de vos arbres, ne vous apportera aucunement le même résultat de fruits que sur des arbres fruitiers greffés. Vous pourrez récolter, sur ces semis, de petits fruits généralement très peu sucrés, proches de fruits sauvages.

Pour ce qui est du bouturage ou du marcottage, en utilisant ces techniques de multiplication, vos arbres seront davantage sujets aux maladies. De plus, ils se développeront beaucoup moins sur leurs propres racines que s’ils sont greffés sur un porte-greffe sélectionné pour les rendre plus vigoureux et plus résistants.

Mais qu’est-ce qu’un porte-greffe ?

porte greffes arbres fruitiers


Le porte-greffe a pour principale mission d'adapter une même variété de fruits à des sols différents.

Tous les arbres fruitiers à noyau ou à pépins sont constitués de deux individus différents pour ce qui est des scions et des fuseaux, et de trois individus différents pour les demi-tiges et les tiges.

Pour les demi-tiges et les tiges, la partie aérienne est composée d’un intermédiaire (tronc), qui est une variété sélectionnée pour son développement linéaire et sa vigueur afin d’obtenir de beaux arbres bien droits, et de la variété fruitière se trouvant greffée sur le haut de l’intermédiaire.

La partie de l’arbre formant l’ensemble des racines est le porte-greffe, sélectionné pour sa résistance aux maladies, mais aussi pour son développement racinaire. C’est cet individu qui va donc accueillir la variété fruitière par greffage ou écussonnage.

C’est donc grâce à ce porte-greffe que votre arbre sera plus vigoureux, plus résistant aux maladies et qu’il aura une mise à fruit plus rapide.

Quel porte-greffe pour quelle espèce d’arbre fruitier ?


Le choix du porte-greffe est déterminant pour la conduite de l'arbre fruitier. Dans nos pépinières, nous utilisons les portes greffes les plus adaptés et les plus vigoureux pour tous nos arbres fruitiers. 

Voici la liste de certains d’entre eux :

- Pommiers : M106
- Pommiers ½ tige : Pommier Franc
- Poiriers : Cognassier BA29
- Poiriers ½ tige : Poirier Franc
- Cerisiers : Maxma 14
- Cerisiers ½ tige : Merisier Prunus Avium Limburger = Cerisier Franc
- Pruniers et abricotiers : Myrobolan
- Pêchers et Nectariniers : Rubirar ou Montclar

Les différents types de greffages


Il existe différentes manières de multiplier les arbres fruitiers en utilisant un porte-greffe. Il faut greffer la variété souhaitée sur le porte-greffe. 

Les méthodes de greffage les plus utilisées dans nos productions sont :

La greffe en écusson 


greffe écusson

Avec cette technique, le greffon est prélevé délicatement en forme d'écusson et est inséré dans une encoche faite sur le porte-greffe.








La greffe à l'anglaise 

greffe à l'anglaise

C'est une des techniques les plus compliquées. Il s'agit de tailler le greffon et le porte-greffe de la même manière (en biseau), afin de parfaitement pouvoir les souder ensemble. On utilise cette technique plus particulièrement pour le greffage des demi-tiges.


Si vous souhaitez en savoir plus sur le greffage, retrouvez en vidéo les gestes réalisés par notre technicien dans nos articles sur la greffe en écusson et la greffe en anglaise.

CONVERSATION

Retour
en haut