Rechercher dans ce blog

Les purins, des alliés naturels pour entretenir votre jardin !

Qu’ils soient d’orties, de prêle ou d’autres plantes sauvages, ces purins peuvent être utilisés de plusieurs manières différentes au jardin. Aussi bien en engrais qu’en désherbant naturel ou bien en traitement contre certaines maladies ou ravageurs, ces derniers seront vos alliés au jardin. 


Le purin d’orties, 1 recette pour plusieurs effets


purin d'ortie
Le purin d’ortie peut être utilisé pour plusieurs raison au jardin. 

Premièrement, comme engrais naturel, riche en azote il stimule la croissance des plantes et prévient les maladies. C’est pour cette raison que certains jardiniers enfouissent une ortie broyée sous les pieds de tomate. Attention à ne pas l’utiliser trop tardivement après la macération car il peut devenir un désherbant naturel en surdosage. 

Deuxièmement, vous pourrez l’utiliser comme activateur de compost en arrosage. 

Et enfin, il peut être utilisé comme répulsif contre les acariens et les pucerons. 

Pour préparer votre purin d’ortie, munissez-vous d’un contenant plus ou moins volumineux selon la quantité de purin que vous désirez en évitant les contenants en métal qui oxyderait le purin, privilégiez plutôt le bois. Il vous faudra récolter de grandes orties qui n’ont pas encore fleuries. Attention, prévoyez des gants car ces demoiselles piquent ! Vous pourrez ensuite les broyer, les hacher ou les ciseler pour que la macération soit optimale et surtout plus rapide. 

Vous pourrez ensuite ajouter de l’eau (de pluie de préférence) dans votre récipient à raison d’une dizaine de litres par kilo d’orties. Si vous utilisez de l’eau du robinet, aérez-la 24h avant de rajouter les feuilles. Couvrez et laissez macérer en veillant à remuer tous les 2 à 3 jours. La macération dure environ 1 à 2 semaines suivant les températures. Plus la température est élevée, plus la macération est courte. 

Une fois cette macération terminée, vous pourrez procéder à la filtration de votre mixture pour retirer les résidus de végétaux qui empêcheront sa conservation. Une filtration très fine est conseillée. 

Vous avez alors en votre possession un produit très concentré qu’il faudra diluer plus ou moins selon l’utilisation : 

Pour un arrosage comme apport d’engrais au pied des plantes, diluez à raison d’un litre pour 10 litres d’eau. Pour une pulvérisation comme engrais foliaire et barrière insectifuge, il est conseillé de diluer à raison de 50cl pour 10 litres d’eau. 

Le purin de prêle, recette et utilisations


purin de prêle
Le purin de prêle est utilisé comme fongicide naturel contre beaucoup de maladies qui touchent les arbres fruitiers mais aussi les légumes et autres plantes. Il peut être utilisé notamment contre les attaques d’oïdium ou bien en arrosage contre la chlorose en fer. Il peut également être utilisé comme insectifuge (répulsif) mais aussi comme insecticide. La prêle est une plante sauvage qui peut se récolter dans presque toutes les régions. C’est une plante très envahissante qu’il vaut mieux éviter de conserver au jardin. 

Dans un contenant (toujours éviter le métal), préparez un kilo de prêle haché le plus menu possible et remplissez avec 10 litres d’eau de pluie. Mélangez bien et remuez plusieurs fois par jour. La fermentation du purin de prêle est plus longue que celle du purin d’orties, 15 jours minimum suivant les températures, et a besoin d’être remué plus souvent. 

Vous pourrez ensuite filtrer votre préparation pour ensuite la conserver dans des bidons au frais et à l’abri de la lumière comme dans une cave. 

L’utilisation de votre purin de prêle se fera en préventif du printemps jusqu’en août tous les 8 à 10 jours ou en curatif sur les attaques d’oïdium en pulvérisation, en diluant votre mixture à raison de 50cl à 1 litre de purin pour 10 litres d’eau. 

Pour l’utilisation contre la chlorose en fer, celle-ci se fera par arrosage à raison d’1 litre de mixture pour 10 litres d’eau. 

Le Purin de Consoude


purin de consoude
Contrairement à l’ortie qui n’est pas spécialement appréciée dans un jardin, la consoude peut être cultivée facilement. Elle apprécie une exposition mi- ensoleillée et un sol riche, profond, frais voire même humide. 

Cette plante vivace a de très nombreuses qualités. C’est en effet une plante mellifère : ses fleurs attirent les pollinisateurs, et ses feuilles sont utilisées comme activateur de compost, 

Le purin de consoude nourri et enrichi le sol en minéraux et oligo-éléments. Il favorise également la floraison et la mise à fruits. 

Comme pour les autres purins, ajouter 10L d’eau à 1kg de feuilles fraiches découpées et laisser macérer. 

Associez le purin de consoude au purin d’ortie qui favorise la croissance du feuillage, ces 2 là sont complémentaires.

CONVERSATION

Retour
en haut