L'intérêt d'un hôtel à insectes dans votre jardin






Aujourd’hui, avec la disparition de nombreuses espèces animales, la protection de la biodiversité est devenue une réelle priorité. De nouvelles tendances ont émergé pour tenter de répondre à ce problème. C’est le cas des hôtels à insectes qui se développent de plus en plus dans les jardins privés et publics. Une installation bonne pour notre environnement, facile à réaliser et qui nous permet d'observer facilement la vie de nos jardins !

Un hôtel à insectes, qu’est-ce que c’est ?

Tout comme les oiseaux avec leur nichoir, les insectes aussi ont le droit à un refuge. Structure en bois leur servant de nourriture et d’hébergement, cet « hôtel » permet donc de les attirer et de les protéger car ils sont, bien souvent, très utiles pour votre jardin. En effet, certains de ces insectes dit « auxiliaires » aident vos plantes à lutter contre les parasites ce qui vous évite d’utiliser des produits chimiques. C’est ce que l’on appelle la lutte biologique. Ils assurent aussi le rôle de pollinisateur.

En hiver, il permet également la survie de toute sorte d’insectes en les protégeant du froid et, en été, il leur sert de support de ponte.

Fabrication et Installation

Il existe dorénavant de nombreux modèles à la vente mais si vous optez pour construire vous-même votre hôtel à insectes, il est important de choisir des matériaux qui n’ont pas été traités. Il faut aussi penser à créer des habitats avec différents matériaux naturels et interstices pour attirer et accueillir les divers insectes. Entre chacun de ces habitats, placez une cloison pour ne pas mélanger les différentes familles d’insectes. La profondeur de votre hôtel à insectes doit être de 10 à 30 cm.

Afin de l’installer au mieux dans votre jardin, il est préférable de le placer face au soleil et dos au vent, c’est-à-dire généralement orienté plein sud ou sud-est. Il est également important de l’installer à partir de 30 cm au-dessus du sol, près d’un mur ou d’une haie, pour le protéger des intempéries, et à proximité d'un parterre de fleurs. Ce dernier doit être composé de plantes ornementales comme des rosiers ou autre variété horticole, mais également de plantes indigènes* car une diversité de plantes permet une plus grande diversité animale.

*Une plante indigène est une variété qui pousse naturellement dans la région sans l'intervention de l'homme.


Principaux insectes habitants

Au sein de votre hôtel à insectes, les principales espèces présentes seront :

  • Les coccinelles : dont les larves luttent énormément contre les pucerons.
  • Les chrysopes : qui luttent contre pucerons, les cochenilles, les thrips et les araignées rouges.
  • Les carabes : qui luttent contre les parasites, les limaces, les escargots, les chenilles et les pucerons.
  • Les perce-oreilles : qui luttent contre les petites chenilles et empêchent la prolifération des pucerons.
  • Les syrphes : qui luttent contre les pucerons et participent à la pollinisation.
  • Les osmies : qui participent à la pollinisation des fleurs et arbres fruitiers dès mars.
  • Les papillons : qui participent à la pollinisation.



Autres insectes habitants

D’autres insectes pourront également y prendre place, tels que :
  • Les hyménoptères (guêpes, frelons, fourmis) : dont les larves luttent contre d’autres insectes nuisibles.
  • Les insectes xylophages (se nourrissant de bois) : qui permettent donc la décomposition de bois mort.



CONVERSATION

Retour
en haut