Rechercher dans ce blog

Tailler ses arbres fruitiers à la plantation

Pourquoi tailler son arbre fruitier dès la plantation ?


Avant de pouvoir réaliser confitures et tartes ou de croquer vos fruits sur l’arbre, une taille de formation est nécessaire afin de donner de la vigueur et créer les charpentières de vos arbres. Cette taille doit être appliquée sur les 3 premières années d’implantation.


Cette taille débute dès la plantation de votre arbre fruitier afin de favoriser la reprise racinaire qu’il soit installé en automne ou au printemps. En recevant votre fruitier, ce dernier ne sera pas taillé (sauf pour les fruitiers en palmettes et colonnaires) et devra donc subir une taille au niveau des racines et des branches.


Comment tailler son arbre fruitier ?  


Supprimez avec un outil bien tranchant et désinfecté les parties des racines abîmées et trempez-les dans un mélange boueux (pralinage). Ensuite, rabattez les branches pour en faire partir de nouvelles. (Ajout dessin taille bourgeon)


La taille des branches se fait toujours en biseau, au-dessus d’un bourgeon ou d’un œil tourné vers l’extérieur de l’arbre. Supprimez les branches frêles ou mal placées. Il est essentiel de supprimer les départs de porte greffe aux racines et sur le tronc.

Taille des arbres fruitiers à pépins

Taillez les rameaux de manière à conserver une longueur de 10 à 15 cm (3 à 4 yeux) selon les variétés.



































Tailler les arbres fruitiers à noyaux

Taillez les rameaux de manière à conserver une longueur de 20 à 30 cm (5 à 6 yeux) selon les variétés.














À noter que pour les scions d’espèces à noyaux ou pépins, ces arbres sont à former. Rabattez la tige principale à 70/80 cm maximum et conserver 5 branches principales à raccourcir selon l’espèce sur le tronc et supprimez les autres.

Pour les arbres fruitiers palissés (cordons, palmettes U-simple et double) et colonnaires, la taille est déjà effectuée à l’expédition. Vous n’avez donc qu’à supprimer les départs de porte greffe s’il y a.

Une fois ces gestes appliqués, vous pourrez procéder à la plantation de votre fruitier.


CONVERSATION

Retour
en haut