Rechercher dans ce blog

Comment connaître son type de sol ?



Avant de faire votre choix sur les végétaux que vous souhaitez installer dans votre jardin au moment du printemps ou à l’automne, qu’ils soient fruitiers, vivaces, légumiers ou autres, il est primordial de bien connaitre la texture de votre sol

Reconnaître le type de sol dans son jardin


En faisant un test très simple, vous pourrez savoir si votre sol est plutôt sableux, limoneux ou argileux. Prenez un échantillon de terre humide où vous souhaitez installer vos futures plantations et malaxer la de façon à former une boule de terre. 

- Si vous ne parvenez pas à former une boule avec cet échantillon alors votre sol est sableux 

- Si votre terre reste compacte mais que celle-ci se brise légèrement quand vous la malaxez, votre terre est alors limoneuse 

- Et enfin si vous parvenez à former une boule compacte qui ne se brise pas, votre terre est argileuse. 

Un sol sableux s’appauvrit rapidement du fait qu’il soit très drainant car il est composé de particules assez grossières donc laisse s’échapper beaucoup d’éléments nutritifs nécessaire pour vos plantes. C’est un sol qui peut convenir à la culture de pêchers et d’abricotiers mais qui a besoin d’être arrosé et enrichis régulièrement. 

Un sol limoneux est composé de particules de taille moyenne. Il est donc relativement drainant, conserve assez bien les nutriments et convient parfaitement à la culture légumière mais aussi pour les groseilliers, les cassissiers, les rosiers, les lilas et beaucoup d’autres essences fruitières comme les pommiers et poiriers. 

Un sol argileux est très lourd car il est composé de particules très fines qui durcissent rapidement en période de sécheresse. Il est donc très compliqué de travailler ces terres mais à l’inverse d’un sol sableux, il retient les éléments nutritifs et l’humidité. Il convient à la culture de pruniers comme la quetsche ou le cognassier. 

Le PH du sol : neutre, acide ou alcalin


Entre ces catégories de type de sol, il existe certaines déclinaisons en fonction des proportions de particules comme limono-sableux (dominance limoneuse), argilo-limoneux (dominance argileuse), etc… 

Il est tout aussi important de tester le PH de votre sol afin de savoir si votre sol est plutôt neutre, acide ou alcalin. 

Pour cela, il vous suffit d’acheter en pharmacie ou dans votre jardinerie des bandes de papier PH et de l’eau distillée (l’eau de pluie ou du robinet pourrait fausser les tests). Prenez un échantillon de terre que vous placerez dans un récipient et mélangez-y l’eau distillée pour obtenir une boue très liquide. Laissez votre bande de papier environ 30 à 40 secondes et vérifiez le résultat par rapport au code couleur de l’emballage. 

  • Un pH compris entre 6,5 et 7,5 indique que le sol est neutre
  • En-dessous de 6,5, on parle de sol acide notamment apprécié des plantes de terre de bruyère. 
  • Et au-dessus de 7,5 c’est un sol alcalin

Vous pouvez réaliser ce test avec plusieurs échantillons de terre d’endroits différents de votre jardin pour confirmer le résultat. 

Après ceci, vous avez toutes les clefs en main pour choisir les végétaux selon votre terrain ou pour enrichir ce dernier afin d’apporter de nouveau végétaux à votre collection.

CONVERSATION

Retour
en haut