Comment planter les cerisiers ?

Cerisiers : les généralités.


Les cerisiers appartiennent à la famille des rosacées et au genre Prunus. Dans ce genre, on retrouve le Prunus avium (Merisier des Oiseaux) et le Prunus cerasus.  Les cerisiers Bigarreaux aux grosses cerises foncées et sucrées (tels que cerisier Burlat, bigarreau de la Saint Jean…) et les Guignes, fruits à saveur douce et à la chair tendre et juteuse, sont issus du Prunus avium.  Les ‘Cerises vraies’, tel qu’Allegria®, aux fruits acidulés et à la chair  rouge clair, ainsi que les Griottes, fruits à la chair blanc rosé, peu sucrés et acidulés, sont eux issues du Prunus cerasus.
Les cerisiers sont rustiques jusqu’à – 20°C et ils peuvent être plantés jusqu’à une altitude de 700 m pour les bigarreaux et jusqu’à 1000 m pour les griottes. Ils  préfèrent les sols riches, profonds et bien drainés ; une exposition ensoleillée favorise une production généreuse de fruits parfumés.
La floraison blanche des cerisiers apparaît à partir de mi mars début avril environ dans la moitié nord de la France. Selon les variétés et les régions, la récolte des cerises s’étale de fin mai à mi juillet.

Quel cerisier pour mon jardin ?


Votre choix devra tenir compte de vos goûts mais également de vos désirs à propos de la période de récolte, de la saveur et de l’utilisation des fruits (consommation en frais, en pâtisserie, en confitures…), mais aussi de la taille de votre jardin et de son style.
La plupart des variétés de bigarreaux ne sont pas autofertiles, ce qui signifie que pour fructifier il convient de planter une autre variété de cerisier dans un environnement proche. 
Commencez par choisir la forme de votre cerisier et le bon porte-greffe :
Nous greffons nos cerisiers sur des porte-greffes adaptés aux différentes tailles de jardin. Ainsi, les scions et fuseaux des variétés de bigarreaux Georges Delbard sont greffés sur ‘Maxma Delbard ®14’, un porte greffe semi nanisant et dont la mise à fruits est plus rapide qu’avec un porte greffe traditionnel. Un fuseau de cerisier greffé sur le Maxma Delbard® 14 pourra atteindre une hauteur de 3 à 4m. Avec ces sujets, même les petits jardins peuvent accueillir un cerisier !
Nos demi-tiges de cerisiers sont quant à elles, greffées sur merisier ce qui leur confère une grande vigueur : ce seront, à l’âge adulte, de grands et beaux arbres pouvant atteindre 5 à 7m de hauteur. Ces cerisiers sont donc conseillés pour les grands espaces.

Quand planter les cerisiers ?


Les cerisiers se plantent pendant la période de repos végétatif, généralement de mi octobre à fin mars selon les régions. Il convient d’éviter la plantation lors des périodes de grand froid lorsque le sol est détrempé ou gelé.

Comment planter les cerisiers ?


Pour une culture en pleine terre, creusez le trou de plantation une à deux semaines au moins avant la réception des  végétaux. Celui devra être au moins égal à 50 cm de coté et autant en profondeur (nous recommandons 80cm pour les demi-tiges). Veillez à bien respecter 3 à 4m de distance entre 2 fuseaux et 5 à 7m entre 2 demi-tiges.
Conservez la bonne terre végétale (celle de surface, qui servira à combler le trou en fin de plantation) et remplacez celle du fond par un mélange de terreau, de fumier décomposé et de corne broyée. Au fond du trou de plantation, installez une couche de gros graviers puis  aménagez une butte de terre sur laquelle viendront se poser les racines puis installez dans le trou de plantation un tuteur légèrement décalé par rapport au centre et du côté du vent dominant. 
Avant de planter un cerisier, supprimez avec un outil bien tranchant et propre les parties des racines abîmées puis  trempez-les quelques instants dans du pralin (mélange boueux assez épais de terre et d'eau) : cette opération se nomme le pralinage. Étalez ensuite les racines du cerisier dans leur position naturelle et placez le point de greffe à 10 ou 12 cm au-dessus du sol pour qu’après tassement de la terre de comblement du trou de plantation, la base du bourrelet de greffage se trouve à 5 ou 6 cm au-dessus du terrain. Comblez les trous avec de la bonne terre fine, émiettée, pour qu'elle glisse bien entre les racines. Tassez autour du pied de la plante en formant une cuvette et arrosez en pluie, copieusement, même par temps de pluie (2 ou 3 arrosoirs de 10 litres).

Les cerisiers colonnaires peuvent être cultivés en pot ou en bac.


Choisissez un contenant dont les dimensions seront au moins égales à 50 cm de diamètre ou de côté et autant en hauteur.  Vérifiez que des perforations existent dans le fond sinon, faites des trous, afin de faciliter les écoulements d’eau. Placez une couche de gros graviers ou de billes d’argile dans le fond afin d’établir le drainage. 
Remplissez le bac au 2/3 en formant une butte avec un mélange comportant 2/3 de terre franche et 1/3 de terreau ou un terreau de plantation prêt à l’emploi, puis installez le tuteur. Cette opération se fera une semaine environ avant l’installation de l’arbre.
Tailler le cerisier lors de la plantation est une étape indispensable qui a pour but d’assurer la reprise des arbres. Cette taille doit amener à ouvrir le plus possible le cœur de l’arbre, de manière à faire pénétrer le maximum de lumière nécessaire au développement et à la maturation des fruits. Conservez 3 à 5 belles branches charpentières réparties régulièrement autour de l’axe de l’arbre et 1 à 2 brindilles pour servir d’appel sève et supprimez 2/3 de la longueur des branches. Les coupes se feront toujours au dessus d’un œil tourné vers l’extérieur de l’arbre.
Apprenez maintenant comment prendre soin de cerisiers après la plantation afin d’être sûr de profiter de belles récoltes !

CONVERSATION

Retour
en haut