Rosier pleureur : Plantation et Entretien

Envie d’un rosier pleureur ? Découvrez nos conseils de plantation.


Le rosier pleureur Georges Delbard est une variété de rosier grimpant ou paysager qui à été greffé sur une tige d’1,60m.

Il nécessite d’être planté à une exposition ensoleillée bénéficiant d’au moins 6 heures de soleil dans la journée. Espacez vos rosiers pleureurs d’au moins 1,50 à 2 mètres et plantez-les dans une bonne terre de jardin riche, fertile et bien drainée qui leur profitera pleinement.

Vous pouvez planter un rosier pleureur en racines nues à partir de mi-octobre et jusqu’au début du printemps, selon les conditions climatiques de chaque région. Vous pouvez également le planter dans un grand bac mais il faudra alors veiller à l’arrosage plus consciencieusement et réaliser des apports d’engrais plus réguliers.

A l’instar des rosiers grimpants, le tuteurage est obligatoire. Pour un bel effet pleureur, nous vous recommandons d’installer  un tuteur parapluie, surtout s’il s’agit d’une variété de rosier grimpant comme ‘Papi Delbard®’ ou  ‘Nahéma®’ car ce sont des variétés plus vigoureuses et érigées que les variétés paysagères (Centenaires de Lourdes®) qui retombent plus facilement. De plus, le tuteur maintient la tige de votre rosier pleureur bien droit,  l’aide à résister contre les coups de vents et à supporter le poids des branches.

Vous n’avez pas besoin de tailler votre rosier pleureur à la plantation, il faut attendre le printemps suivant cette plantation. 

La taille d'un rosier pleureur et son palissage.


Pour qu’ils fleurissent bien, il vous faudra palisser les branches dès la première année en arquant les plus grosses branches sans les casser et en suivant le tuteur parapluie.  En effet, les branches installées à l’horizontale sont beaucoup plus florifères.

La taille d'un rosier pleureur s’effectue en coupant chaque branche au-dessus d'un bourgeon situé sous cette branche. Pour le rosier pleureur, il s’agit donc d’un bourgeon qui pointe vers le sol, contrairement à tous les autres types de rosiers. 

Nous vous conseillons de palisser entre 10 à 12 branches principales par rosier pleureur. Surveillez souvent  le palissage en cours de végétation, faute de quoi les nouvelles branches pourront prendre une position plus ascendante que descendante. 

Il vous faudra palisser les jeunes pousses au fur et à mesure de leur développement sur le tuteur.  En effet, ce sont les nouvelles ramifications (de 25 à 35 cm) issues des branches principales ainsi palissées, qui porteront les fleurs. Veillez également à supprimer tous les rejets ou drageons nés sur les racines ou le long de la tige (sous les points de greffe).

Au cours du 3ème ou 4ème printemps, vous pourrez effectuer la taille des plus vieilles branches charpentières et leurs ramifications pour aérer le réseau de branches principales de votre rosier pleureur.


Vous souhaitez en savoir plus et bien préparer votre jardin, retrouvez nos conseils pour bien planter les rosiers et  en prendre soin en apprenant à reconnaître leurs maladies et insectes ravageurs des rosiers.

CONVERSATION

Retour
en haut