Conseils au verger : Prévenir les maladies des arbres fruitiers.



Vous avez suivi tous nos conseils et planté avec soins vos jeunes arbres fruitiers : vous avez fait le plus dur ! Mais un verger, comme un jardin, ça s’entretient ! Évitez l’apparition de parasites ou de vilaines maladies en respectant quelques gestes essentiels.


Quel arbre fruitier dans mon verger : un choix réfléchi, évite les ennuis !


Avant de planter un arbre dans votre verger, vérifiez que l’espèce choisie corresponde  bien à votre région. Pour cela, regardez si l’espèce que vous souhaitez est présente  dans les jardins proches du vôtre et interrogez vos voisins pour savoir si celui-ci se plaît dans cet environnement-là. En effet, un arbre planté dans un sol ou un climat inadapté sera plus fragile et donc plus sensible aux maladies. Un terrain particulièrement humide favorise le développement des maladies. 

Prévenir plutôt que guérir !


Quelques bons gestes suffisent à limiter la propagation des maladies sur les arbres fruitiers et la présence des insectes dans votre verger.
A l’automne, ramassez toutes les feuilles mortes et ne les laissez surtout pas sur le sol car elles servent d’abri aux spores de champignons qui, pour certains, sont responsables de nombreuses maladies comme la Tavelure sur les pommes et les poires, la Rouille grillagée du poirier, la Cloque du Pêcher, la Maladie Criblée du Cerisier mais aussi les monilioses …
Mettez ces feuilles dans le composteur ou à la déchetterie ‘déchets verts’ de votre commune. Si les arbres ont été fortement touchés par les maladies,  mettez leurs feuilles à la poubelle ou brûlez les. 
De même, ramassez tous les fruits tombés qui sont abimés (tachés par les maladies ou attaqués par des parasites : vers, guêpes, frelons…). Les fruits qui sont partiellement tachés peuvent être tout de même consommés avec gourmandise, en tartes, crumbles, compotes…
Certains fruits momifiés restent accrochés aux branches : ils ont été touchés par la Moniliose (notamment les cerises, abricots ou prunes) ; ces fruits-là doivent être impérativement décrochés et détruits. Veillez bien à ne surtout pas les mettre aux déchets verts ou sur le tas de compost.
Brossez les troncs d’arbres dont les écorces sont crevassées et recouvertes par les mousses et les lichens car les insectes, pucerons, carpocapses, psylles, acariens  à tous stades (œufs, larves) peuvent y trouver refuge.

Quelques produits peuvent vous aider à prendre soin de votre verger.


Après avoir supprimé toutes les branches mortes, malades ou cassées de vos arbres fruitiers, mastiquez toutes les coupes avec un mastic à cicatriser*. Désinfectez vos outils de coupe avant et après l’opération.
Badigeonnez les troncs avec du ‘Blanc  Arboricole*’. Appelé aussi  ‘lait de chaux’ cette préparation naturelle à base de chaux permet de détruire les larves des parasites et les champignons qui se cachent sous les écorces des arbres pendant l’hiver.
Lorsque toutes les feuilles de vos différents arbres fruitiers sont tombées, pulvérisez de la Bouillie Bordelaise* sur les troncs et branches charpentières. Renouvelez éventuellement l’application 15 jours plus tard. La Bouillie Bordelaise* est un fongicide naturel multi-usages d´origine minérale (sulfate de cuivre). Elle est efficace sur différentes maladies cryptogamiques tels que le mildiou, la cloque ou encore la tavelure.
Au printemps et en été, quelques observations et petits gestes suffisent à limiter la propagation des maladies : Ôtez les feuilles et les fruits dés l’apparition des premiers symptômes de maladies et arrosez judicieusement. En cas de printemps particulièrement humides, certaines maladies peuvent se manifester sur certains arbres fruitiers ; il sera alors nécessaire d’effectuer un traitement préventif  et/ ou curatif.
En suivant ces quelques conseils, vous acquérez les bons gestes pour prévenir les petits tracas du verger. Vous habitez une région froide et vous inquiétez pour votre jardin ? Découvrez comment protéger vos plantes du froid de l’hiver avec Georges Delbard.

* Avant toute utilisation, lire attentivement l´étiquette et respecter strictement les usages, doses et précautions d´emploi.

CONVERSATION

Retour
en haut