vendredi 19 février 2016

Connaître et savoir prendre soin du lagerstroemia ou lilas des Indes

Le lagerstroemia, une heureuse rencontre

Le lagerstroemia, également connu sous le nom de Lilas des Indes est une plante de la famille des Lythracées. Le plus connu est le lagerstroemia indica provenant de Chine. Les premiers exemplaires ont été plantés au jardin botanique royal de Kew à Londres et c’est Carl Von Linné qui, le premier, en fera la description en 1759. Il nomma cette plante lagerstroemia en hommage à son ami Magnus Van Lagerstroem, grand naturaliste, botaniste et directeur de la compagnie suédoise des Indes orientales qui a ramené les boutures suite à un voyage ! Depuis lors, le lagerstroemia a pu investir parcs, jardins de collection puis nos jardins grâce au travail de description et de création variétale. En effet, le lagerstroemia, plante réputée pour sa frilosité, s’est d’abord bien développé dans le sud-ouest et ce sont les croisements réalisés par les pépiniéristes qui ont permis de proposer des variétés bien adaptées aux climats tempérées et présentant une gamme large de coloris.

Prendre soin de son lilas des Indes : l’implantation doit être réfléchie

Le lilas des Indes peut se cultiver sous un climat océanique tempéré et méditerranéen jusque la région parisienne. Pour les régions plus froides, il est également possible d’avoir un lagerstroemia mais on préfèrera le cultiver en bac pour pouvoir le protéger des températures basses. Réservez-lui une exposition très ensoleillée et surtout, protégée des courants d’air froid ainsi que des embruns en bord de mer. Il est possible de le cultiver dans tous les types de sol mais il faudra penser à alléger les sols lourds et argileux en incorporant du sable/gravier dans le trou de plantation, ou à faire des apports réguliers en matière organique/engrais pour les sols plus pauvres (sableux ou calcaire).

Les soins à apporter à un lagerstroemia pendant l’année

Tailler au printemps est indispensable !

Afin d’obtenir une belle floraison, il est impératif de tailler en début de printemps (environ mi-mars). Les premières années, la taille permettra de former votre lilas des Indes. Pour cela, il faut réaliser sa « charpente » en choisissant 4 à 5 rameaux vigoureux et bien répartis sur l’arbre. Rabattez les branches choisis à 15-20cm de leur base et supprimez l’ensemble des brindilles qui ont poussé dans l’année (branches très fines). L’année suivante, vous choisirez de la même manière de nouvelles branches qui viendront former la charpente secondaire. La floraison du lagerstroemia intervient toujours à l’extrémité des branches qui ont poussées au printemps. Il ne faut donc pas avoir peur de rabattre les branches de l’année passée en ne gardant que 8 à 10cm ainsi que de supprimer toutes les brindilles et rameaux mal placés ou abîmés.

Un arrosage maîtrisé pendant l’été.

Nous ne cessons pas de le répéter mais l’arrosage est un point clé, dans l’implantation d’abord, et c’est pourquoi il faut y faire encore plus attention les premières années, mais également, par la suite, lors des étés chauds : les lilas des Indes ne souffriront jamais d’un excès d’eau en été !

Entretien et protection pendant l’hiver.

Pensez à apporter un peu de matière organique à vos lilas des Indes au mois d’Octobre pour qu’ils puissent refaire le plein après la floraison.
Après la chute des feuilles et en cas de grands froids, protégez les troncs ou recouvrez les touffes avec un voile d’hivernage. Pour les plantes en bac, rentrez-les à l’abri du vent dans une pièce lumineuse du type véranda.
Le lagerstroemia est peu sensible aux maladies mais n’est pas à l’abri d’avoir les feuilles qui se recouvrent d’Oïdium lors d’étés humides, périodes propices au développement de ce champignon. Vous pourrez lutter contre cette maladie grâce à différents produits que vous trouverez en jardinerie.

Vous voyez donc qu’il est possible de cultiver un lilas des Indes en France et d’obtenir une de leurs merveilleuses floraisons très colorée à condition de respecter quelques gestes simples !