Prendre soin de son verger et l’entretien des arbres fruitiers avant l’hiver

L’automne laisse peu à peu la place à l’hiver. La nature se ralentit et il est temps de pratiquer les derniers gestes d’entretien des arbres fruitiers de votre verger avant l’arrivée des grosses gelées.

Limiter la propagation des maladies avec quelques gestes simples

Après les dernières cueillettes, profitez des belles journées d’automne ensoleillées pour nettoyer et entretenir votre verger. Au fur et à mesure de la chute des feuilles, ramassez-les et placez-les dans le composteur ; il est important de brûler celles qui sont atteintes de maladies afin d’éviter leur propagation. Ramassez également tous les fruits tombés au sol et les détruire s’ils sont complètement abimés. Avec ceux qui ne le sont que partiellement, confectionner des confitures,  tartes et autres gourmandises grâce aux parties saines de ces fruits-là.

Toujours afin de limiter le développement de maladies, faites tomber les fruits momifiés qui sont encore accrochés aux branches et brûler-les ou mettez-les à la poubelle mais surtout ne les laissez pas sur le tas de compost.

Nous vous recommandons, lorsque toutes les feuilles et les fruits seront tombés, d’appliquer de la bouillie bordelaise sur tous les arbres plantés depuis au moins un an. Renouvelez ce traitement une fois sur tous les arbres qui auraient été atteints par des maladies cet été comme la rouille ou la cloque. (Espacez de 15 jours  les applications de bouillie bordelaise).

Entretenir ses arbres fruitiers évite bien des soucis au printemps

Supprimez les branches cassées, malades et mortes en pratiquant une coupe franche avec un outil très bien aiguisé et propre. N’oubliez pas d’appliquer ensuite du mastic à cicatriser sur toutes les coupes dépassant 3 cm de diamètre, véritable porte d’entrée pour les maladies si elles ne sont pas recouvertes.

Brossez le tronc des arbres âgés afin d’enlever les mousses et les lichens. Enlevez le paillage au pied des arbres fruitiers de plus de 3 ans, placez-le sur le tas de compost puis en épandre une nouvelle couche.
En hiver, les lapins sont  gourmands des écorces des jeunes arbres,  installez à la base des troncs des grillages ou des manchons de protection afin de protéger les jeunes recrues de votre verger. Les vents d’automne et d’hiver peuvent également  fragiliser  les jeunes arbres ; vérifiez les attaches des tuteurs et desserrez les liens qui risquent d’étrangler leur tronc. Autour de ces jeunes plantations, protégez le sol du froid en épandant  un épais paillis.

Vous pourrez continuer à planter des arbres et arbustes fruitiers jusqu’aux fortes gelées.

L’entretien des arbres fruitiers vous permet de prévenir les dégâts et petits tracas que l’hiver fait subir au verger. Il permet également une observation régulière de vos arbres, acte essentiel pour mieux les connaître et d’acquérir les bons réflexes du jardinier.

CONVERSATION

Retour
en haut