vendredi 30 octobre 2015

Comment tailler les rosiers et bien les entretenir ?


Au printemps aussi, il faut tailler les rosiers !


Si vous avez procéder au buttage des rosiers à l’automne, il faut enlever la petite butte qui recouvre le collet du rosier dés que les risques de gel sont écartés.

Afin de donner une forme harmonieuse à vos rosiers et à les aider à démarrer, nous vous recommandons de tailler vos rosiers de la façon suivante :

Taillez toutes les branches des rosiers buissons et des rosiers tiges au-dessus du 2e ou 3e œil (bourgeon) compté depuis le point de greffe (ce qui correspond à une longueur de 8 à 12 cm environ). Faites cette taille au-dessus d’un œil qui sera orienté vers l’extérieur du rosier.

Pour les rosiers grimpants et pleureurs, raccourcissez chacune des branches de 5 cm environ : la taille se fera au-dessus d’un bourgeon orienté vers l’extérieur pour les grimpants, quant aux rosiers pleureurs, la coupe se fera au-dessus d’un œil qui se dirigera vers le sol. Vérifiez les attaches sur les supports de ces rosiers là.

L’arrosage

Afin de permettre un bon enracinement, il ne faut pas oublier d’arroser régulièrement les rosiers qui ont été plantés à l’automne et cela pendant les deux premières années qui suivent la plantation.

Dès le printemps, façonnez une cuvette au pied de chacun des rosiers et placez un paillis dedans pour maintenir l’humidité. Arrosez copieusement, 10 à 15 litres d’eau une fois tous les 15 jours si le printemps n’est pas assez pluvieux. En été, réalisez des arrosages une fois par semaine.

Petit rappel : Afin de prévenir le développement des maladies telles que la tâche noire ou l’oïdium sur les feuilles de vos rosiers, évitez de mouiller le feuillage lors des arrosages et effectuez ceux-ci en fin de journée.

Fleurs fanées et gourmands


Taillez les fleurs fanées de vos rosiers en les coupant au sécateur à 5 ou 6 feuilles au-dessous de chaque fleur, faites une coupe en biseau opposé à la feuille. Si des rejets apparaissent (gourmands), ils doivent être arrachés à la main. En cas d’impossibilité, utilisez un sécateur pour le supprimer : dégagez délicatement la terre jusqu’à son point de naissance et coupez. Si un gourmand apparaît sur le tronc d’un rosier tige servez vous d’un couteau bien aiguisé.

Désherbag

Afin de limiter la croissance des mauvaises herbes dans vos massifs de rosiers, recouvrez le sol d’un épais paillis ou pratiquez régulièrement un simple binage.

Vous savez maintenant comment tailler vos rosiers pour qu’ils vous donnent leurs plus belles roses et enchantent votre jardin. N’hésitez pas à agrémenter vos massifs de rosiers avec des bulbes à floraison printanière qui viendront les fleurir dès le mois de mars.
Nous vous proposons également d’en savoir plus sur les maladies courantes des rosiers afin d’apprendre à les reconnaître !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire