mercredi 30 septembre 2015

Couleurs des fleurs : faire les bons choix

Vous êtes en train de repenser l’aménagement de votre jardin ? Découvrez comment choisir correctement les couleurs de vos fleurs afin d’obtenir un résultat harmonieux !


La couleur des fleurs, critère important dans l’association des plantes au jardin 


Comprendre les roses nous a amenés à travailler sur la couleur des fleurs et encore plus précisément sur le langage des couleurs. Le cercle chromatique en est l'alphabet. Six couleurs, trois chaudes : rouge, orange, jaune et 3 froides: vert, violet, bleu.

Avant de choisir la couleur de vos fleurs, déterminez votre température:
Aimez-vous les couleurs chaudes plutôt que les couleurs froides ? La réponse vous permettra de préciser les couleurs de base que vous privilégierez pour votre plaisir ! Mais comme de bien entendu, un jardin n'est pas que d'une couleur (encore que...).

Vous souhaitez connaître les associations à votre goût ? Posez-vous cette deuxième question: J'aime les mélanges doux ou violents ?
En fonction de votre réponse, le cercle chromatique va vous indiquer les associations possibles:
Vous avez choisi la douceur. Il vous faudra alors, à partir de la couleur de base que vous avez préféré lors de la première question y associer les couleurs les plus proches d'elle sur le cercle chromatique. Exemple : au bleu, je pourrai associer le vert ou le violet. On parle alors de camaïeux. Dans ce cas, l'impression sera douce, quelque soit, du reste, l'importance que vous donnerez à l'une ou l'autre couleur.

Exemple de contrastes doux aux couleurs chaudes
Rosier Souvenir de Marcel Proust® + Rosier Paul Cézanne® + Iris Spreckles


Exemple de contrastes doux aux couleurs froides
Iris Bel Azur + Iris Black Out + Pivoine Noémie Demay



Si votre choix se porte sur des mélanges violents, associez alors les couleurs du cercle chromatique diamétralement opposées. Elles sont dites "complémentaires". Vous aurez un effet de contraste, chaque couleur en s'opposant avivera et donnera du relief à l'autre. Mais dans ce cas, il sera indispensable de "doser" vos couleurs et de donner plus d'importance à la couleur dont vous aurez préalablement préféré la "température".

Exemple de contraste violent à dominante chaude
Rosier Mamy Blue® + Rosier O Sole Mio® + Rosier Pink Paradise® 



Exemple de contraste violent à dominante froide
Iris TinkerBell + Rosier France Libre® + Iris Glacier®



On pourra bien sûr compliquer à l'infini cette approche. Notamment en s'attachant aux qualités claires ou obscures des couleurs. Les mariages les plus heureux se font entre tons d'une même clarté, d'une même obscurité. A coté de cela, chaque couleur joue un rôle:
  • Le blanc, se place à côté d’une ou plusieurs couleurs que l’on souhaite mettre subtilement en valeur. 
  • Le bleu, couleur de la mer et du ciel, repousse les limites visuelles d’un jardin et lui donne de la profondeur. 
  • Le rouge, couleur du feu et de la braise, excite la perception et attire l’attention sur un endroit particulier. Il marquera les perspectives et les vues que l'on souhaite souligner. 
  • Le jaune, éclaire et réchauffe un coin de jardin généralement sombre ou froid. Il faut penser à lui pour animer un coin inhospitalier souvent sombre et froid. 
  • Le vert, tempère et lie les autres couleurs entre elles. Et quel plaisir de "se mettre au vert" !
Nous nous attachons particulièrement à la couleur des fleurs mais pensez également à marier les coloris des feuillages et des fruits pour un jardin qui évolue avec les saisons. 

Apprenez également à associer les rosiers aux plantes de votre jardin, Vous aurez ainsi toutes les cartes en main pour associer les couleurs des fleurs de votre jardin à votre goût et le rendre unique !